M. Hamon était un monsieur très agréable, avec lequel j’aimais travailler.

Il m’apportait ses collections. A l’époque, des boutons de métal, classiques ou fantaisie, des boutons en cuir ou en daim. Des ceintures aussi.

Je faisais un premier choix, qui allait évoluer au fur et à mesure que la collection se précisait.

Et la livraison avait toujours lieu en temps voulu.

Hubert de Givenchy
'